3/10
1911-1914

 

Encore mineur, et avec la bénédiction de son père, il part pour Paris. Et dans le train qui le mène vers la capitale, la Providence lui ouvre un nouveau chemin, il rencontre le directeur de Fantasio.. Le jeune dessinateur lui montre son travail, aussitôt M. Staglio lui passe commande pour LE RIRE. Puis il rencontre Gustave Blanchot dit Gus Bofa, jeune dessinateur aussi, qui lui suggère sa signature.

signature de LE RALLIC

Arrivé à Paris, c'est dans de nombreuses revues LE RIRE, Le SOURIRE, Le PETIT ILLUSTRE AMUSANT, PAGES FOLLES, etc. qu'il signe ses premiers dessins.

suite de la biographie

.© Tous droits réservés - Le Rallic 2002-2019